bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

Correspondances : Chopin, Scriabine, Ravel

Correpondances, Corinne Kloska (piano), Brigitte Fossey (comédienne), œuvres musicales et littéraires de Frédéric Chopin, Alexandre Scriabine, Maurice Ravel, Friedrich Heine, Aloysius Bertrand. Éditions Soupir 2015 (S 233).

Enregistré en octobre 2014 au Studio Frédéric Chopin dans l'Indre.

31 janvier 2016, par Jean-Marc Warszawski ——

Après avoir dès l'âge de cinq ans joué son premier rôle dans le premier rôle de Jeux interdits en 1952,  chef d'œuvre de René Clément, dont la musique jouée par Narciso Yepes hante depuis les doigts des apprentis guitaristes, Brigitte Fossey est devenue une actrice de grande renommée servant tant les caméras jusqu'aux plus exigeantes, que le théâtre vivant, notamment sous la direction de Roger Planchon ou Sacha Pitoëff. C'est avec Pierre et le Loup de Prokofiev au festival de La Chaise-Dieu en 1989, puis Jeanne au Bûcher de Honegger, qu'elle attrape le virus de récitante musicale, qu'elle partage avec les pianistes Yves Henry, Gérard Gasparian, Danielle Laval, Pascal Amoyel, François-René Duchâble, Michel Béroff, Nicolas Stavy, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand ou les organistes Loïc Maillé, Véronique Cauchfer-Choplin, Jean Guillou. Cette fois c'est avec Corinne Kloska.

Corinne Kloska, pianiste soliste et chambriste,  a l'oreille bien  pendue au début du xxe siècle, à la Pologne et Chopin. Même si elle trahit ses amours avec un cédé de transcriptions des quintettes à vent de Mozart et de Beethoven, elle en consacre un autre à la Polonaise, un autre à Szymanowski — une bonne idée saluée et récompensée —, un autre aux Scherzi de Chopin.

Dans celui-ci, elle propose un programme musical lié à l'héritage de Chopin chez Alexandre Scriabine et Maurice Ravel. D'où le titre correspondances.

Des correspondances musicales, plus évidente chez Scriabine que chez Ravel, qui ont aussi des correspondances littéraires, avec des portraits de Chopin par Heinrich Heine et Scriabine auquel on emprunte également trois poésies pour introduire sa propre musique, avant de passer à celles d'Aloysius Bertrand qui ont inspiré les titres éponymes des pièces de Maurice Ravel : Ondine, Le Gibet, Scarbo. La préface de Heine, au fond orpheline, est peut-être inutile, voire contreproductive du point de vue dramaturgique.

Un cédé tout en belles paroles et belles musiques et au beau son d'un piano Fiazoli.

Scriabine, Mazurka, opus 3, no 3 (extrait), plage 3.

 

 

plume Jean-Marc Warszawski
31 janvier 2016

 

01. Friedrich Heine, Portrait de Chopin.

02. Chopin, Mazurka, opus 67, no 2

03. Scriabine, Mazurka, opus 3, no 3.

04. Scriabine, Portrait de Chopin.

05. Chopin, Mazurka, opus 17, no 2.

06. Scriabine, Étude, opus 8, no 2.

07. Scriabine, poème, extrait de « L'Acte Préalable ».

08. Scriabine, Étude, opus 8, no 5.

09. Chopin, Mazurka, opus 68, no 1.

10. Chopin, Mazurka, opus 30, no 3.

11. Scriabine, poème, extrait de « L'Acte Préalable ».

12. Scriabine, Étude, opus 42, no 5.

13. Chopin, Mazurka, opus 68, no 4.

14. Scriabine, Mazurka, opus 3, no 7.

15. Scriabine, poème, extrait de « L'Acte Préalable ».

16. Scriabine, Polonaise, opus 21.

17. Aloysius Bertrand, Ondine.

18 Ravel, Gaspard de la Nuit, « Ondine ».

19. Aloysius Bertrand, Le Gibet.

20 Ravel, Gaspard de la Nuit, « Le Gibet ».

21. Aloysius Bertrand, Scarbo.

22. Ravel, Gaspard de la Nuit, « Scarbo ».

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

musicologie
ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

musicologie

Dimanche 31 Janvier, 2016 18:39

rectangle

musicologie

Soutenir musicologie.org

recherche

rectangle_actu

rectangle

rectangle