bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

Un superbe cadeau : Schubert et Janaček par le quatuor Les Dissonances

 

Le quatuor Les Dissonances. Photographie © Bernard Martinez.

Dijon, Auditorium, 5 septembre 2015, par Eusebius ——

Les concerts privés se donnent généralement dans les appartements ou des dépendances de mélomanes ou de mécènes argentés. Celui-ci dérogeait à la règle : étaient invités les donateurs, les sponsors de l'Opéra de Dijon, et les invités de l'Association des climats du vignoble de Bourgogne, inscrits récemment au patrimoine mondial de l'UNESCO. Aussi m'y suis-je rendu avec plaisir, abandonnant pour une fois ma casquette et mon carnet de critique, l'esprit léger, avec la perspective d'un moment de bonheur partagé avec des œuvres et des interprètes qui me sont chers.

Introduisant le concert par quelques mots, Laurent Joyeux, directeur de l'Opéra invite le public à se faire discret. Car David Grimal et ses partenaires (Hans-Peter Hofmann, second violon, David Gaillard, alto, et Xavier Phillips, violoncelle) ont fait le choix d'enregistrer leur prochain CD en public, la présence de ce dernier stimulant les artistes et donnant une sorte de chaleur empathique, s'opposant à la froideur des studios. Les œuvres choisies sont des incontournables du quatuor à cordes, et par là même d'une exigence renforcée, tant les versions en abondent.

Combien de fois avons-nous écouté le plus célèbre des quatuors de Schubert et son émouvant andante ? De quoi être blasé tant La jeune fille et la mort nous est familière. Et soudain, tout changea1. Dès l'allegro et son fortissimo initial, figure rythmique obsédante, on croit redécouvrir l'ouvrage, avec des éclairages insoupçonnés, de la violence féroce à la tendresse et à l'émotion discrète, avec une dynamique extrême, qui favorise l'expression individuelle de chacun des instruments et donne une lisibilité exceptionnelle à l'interprétation. Les variations de l'andante sont transfigurées en ce sens que ce n'est pas la succession des solistes auxquels le thème est confié qui focalise l'attention, comme dans le Kaiserquartett de Haydn. C'est la fusion intime des cordes dans une émotion fébrile, tourmentée, ou méditative qui nous emporte. Le scherzo est viennois, dansant, mais avec ses expressions fantastiques. Quant au presto, enchaîné, il nous entraîne dans une course effrénée, techniquement éblouissante, dont on sort hagard, pantelant, halluciné. Un véritable choc.

Janaček est une histoire d'amour pour Les Dissonances puisqu'il a réuni les membres du quatuor en 2012 et ne les a plus quittés depuis. Ainsi les Dijonnais ont pu apprécier les deux quatuors en mai dernier, dans une lecture inspirée. C'est le second , « Lettres intimes », qui nous est offert ce soir. Quelques mois après, les qualités, exceptionnelles, se sont encore affinées : une pleine maturité, qui a conservé la jeunesse du cœur, avec une maîtrise exceptionnelle des climats et de la profondeur de l'œuvre. Chacun donne le meilleur de lui-même, faisant corps avec celle-ci. Il n'est pas de motif, fut-il secondaire, qui ne suscite l'intérêt. La polyphonie est construite pour permettre à chacun de s'exprimer, et dans quelle langue admirable ! Le jeu individuel s'inscrit dans une fusion idéale des timbres. C'est un seul et merveilleux instrument que nous écoutons.

Plus de quarante-huit heures après que la dernière note du finale ait retenti, l'émotion est intacte. C'est ce qui m'a poussé à prendre la plume, afin de partager avec celles et ceux qui n'ont pas eu le bonheur de participer à cette communion improbable. La date de parution de l'enregistrement ne m'est pas connue : outre le souvenir qu'il constituera pour les privilégiés de cette soirée exceptionnelle, j'ai la conviction qu'il entraînera des révisions dans la hiérarchie des enregistrements de référence de ces œuvres mythiques.

Eusebius
9 septembre 2015

1. Cf. La vague et la cloche, de Duparc…

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Mercredi 9 Septembre, 2015 22:50

bandeau

musicologie

recherche

rectangle_actu

rectangle

rectangle